Amicale Laïque Lédonienne : site officiel du club de randonnee de Lons-le-Saunier - clubeo

Aravis trail 47km 3300D+, partage

27 juin 2018 - 13:33

Je me suis inscris très tôt dans la saison sur ce trail, d'une part parce que j'avais très envie de le faire, Johann m'avais dit que les paysages des Aravis étaient superbes, et aussi car je croyais qu'une inscription plus tard me priverais de cette envie. Me voici donc prendre la direction de Thônes le vendredi soir avec la petite famille et des potes.
La préparation ne c'était pas passée comme je l'aurais voulu, un mollet récalcitrant m'a cloué 3 semaines sans baskets, les 2 dernières semaines avant ce 47 km m'ont permis de me mettre du D+ dans les pattes car je partais un peu à l'aventure sur ce format, (Le tour du Giffre 32 km 2200 D+ à Samoens, il y a 3 ans ne m'a pas laissé un très bon souvenir des trails en montagne). Je récupère le dossard le vendredi soir, les consignes concernant les vêtements obligatoires nous sont indiquées, pantalons+vestes étanche obligatoires, c'est noté, direction une petite loc airbnb dans un village à côté, la nuit va être courte. Réveil 4h15, petit déj comme sur chaque trail, je ne change rien, et direction la salle des fêtes de Thônes pour le départ 5h30.
Avant d'entrer dans la salle, l'organisation vérifie les sacs de chaque coureurs, vêtements, boissons, réserves alimentaires, la totale, quel sérieux, le briefing l'est tout autant, consignes de sécurité hyper strictes, nous voilà tous fin prêts en attente de départ. A ce moment je retrouve Eric Ghelma, coureur jurassien dont j'avais fais la connaissance à Samoens, il me dit que c'est la troisième fois qu'il fait ce trail, me met en garde quant à partir trop vite, le profil tend plus à la sagesse. Je suis quelqu'un de raisonné et de toute façon je voulais partir cool, donc je décide de faire les deux grosses bosses avec Eric, en plus est de super compagnie, on discute des ses exploits, de ceux des autres et on avale les kils, la première difficulté, une bosse de 8km et 1100D+ passe comme une lettre à la poste, si bien qu'on arrive au 20ème km en 2h50min, Eric me dit qu'on va trop vite. On attaque la deuxième grosse bosse du parcours qui nous mènera au col des Porthets, , km 28 via des alpages magnifiques, on en prend plein les yeux. Les deux grosses difficultés sont passées, Eric m'avait dit que si j'en avais sous la semelle la fin ne serait que plus belle, et en effet elle l'a été. Dans la descente, je me laisse aller et distance un peu mon binôme du jour, ravito de Fontanette, les bénévoles sont toujours aussi gentils, mes suiveurs ratent le point de rendez-vous, je vais trop vite !! Il reste 16 kils, je déroule tranquillement sur un parcours valloné qui alterne chemins blans et forêts, la foulée est belle et je remonte pas mal de coureurs, me voilà au dernier ravito à 7.5 km de la fin, mes suiveurs me loupent encore, il ne reste quasi que de la descente jusqu'au deux derniers kilomètres où nous longeons la rivière. Je reprends encore 11 places et comme me l'avais dit Eric, tu dois être capable de courir à la même allure à la fin d'un trail qu'au début, c'est con je vais plus vite. C'est la fin, je vois l'arche d'arrivée, mes suiveurs sont enfin là et je fais les 200 derniers mètres avec les enfants, du bonheur. Je franchi la ligne en 6h45min à une belle 49ème place qui me satisfait pleinement pour un jurassien de la plaine.
Pour la petite histoire, Eric termine en 7h12, 1er de sa catégorie V3, solide le gars.

L'Aravis trail, pour sure que j'y retournerai, il n'y a pas beaucoup de monde, ça ne bouchonne pas, les paysages sont superbes, surtout du 20 au 32km dans les alpages. L'organisation est top, les bénévoles d'une grande gentillesse, que demander de plus, être à l'arrivée en pleine forme, c'était le cas, pas mal aux jambes, bien sur quelques crampinettes du à un rythme un peu plus soutenu dans le dernier tiers mais ça fait parti du trail.
Donc l'année prochaine si vous ne savez pas quoi faire au alentours du 20 juin, pensez a l'ARAVIS TRAIL.
Yannick

Commentaires

Staff
PHILIPPE Bénier
PHILIPPE Bénier 27 juin 2018 15:57

Merci pour le récit et bravo pour la perf' et la gestion. Les derniers kils ont du être un vrai bonheur (malgré les ratés de tes suiveurs ;) )

nov.
19:00
Parc
nov.
18:30
Plateau montciel
nov.
nov.
19:00
Parc
nov.
18:30
plateau Montciel
nov.
nov.
19:00
Parc Lons
nov.
18:30
Plateau Montciel

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU